Harry REID et la fin de l’AAWSAP

https://www.mysterywire.com/ufo/former-us-senator-reveals-reason-once-secret-federal-investigation-into-unknown-crafts-ended/

Selon MYSTERY WIRE – L’ancien sénateur américain Harry Reid, principal promoteur d’une étude autrefois secrète du Pentagone sur les ovnis, affirme savoir pourquoi le programme a été supprimé. Le financement a été retiré parce que l’enquête allait bien au-delà des soucoupes volantes.

En 2007, le chef de la majorité au Sénat, Harry Reid, et deux de ses collègues du Congrès ont autorisé l’utilisation de 22 millions de dollars de fonds du budget noir pour financer une étude secrète sur les OVNIs et bien d’autres choses encore.

L’enquête était hébergée au sein de la Defense Intelligence Agency ou DIA, et le responsable du programme était un analyste du renseignement chevronné et un spécialiste des fusées, le Dr James Lacatski.

Il s’agissait du programme AAWSAP (Advanced Weapons System Application Program) et, bien que son titre ne laisse rien présager de la cible principale de l’étude, à savoir des engins inconnus dans le ciel, l’enquête allait bien au-delà des soucoupes volantes, s’intéressant à des événements périphériques pouvant être considérés comme paranormaux, ainsi qu’à l’un des endroits les plus étranges du monde, le ranch Skinwalker. Dans une nouvelle interview, Reid déclare que cette large portée a conduit à des problèmes.

George Knapp : Le programme AAWSAP a connu des difficultés, en partie parce qu’il y a eu des réticences une fois que le Pentagone en a eu vent. Le facteur de bizarrerie est-il l’une des raisons pour lesquelles l’argent a été en fait volé et le programme tué ?

Sénateur Harry Reid : C’est la principale raison pour laquelle le programme n’a pas été poursuivi.

Knapp : « C’était trop pour eux ou politiquement peu recommandable ?

Reid : Rappelez-vous, ce qu’est le gouvernement. Si cela n’a pas été fait avant, nous n’allons pas le faire maintenant.

Reid pense que le programme a eu raison de suivre les preuves partout où elles menaient, même sur des sujets étranges.

Analyse / Considérations personnelles

En fait tout cela était déjà connu depuis longtemps, et à de nombreuses reprises j’ai toujours affirmé que cette histoire de Ranch ne tenait pas la route, malgré les histoires les plus délirantes qui étaient racontées à son sujet.

La meilleure preuve que rien de tout cela n’était crédible, est le simple fait que le milliardaire Robert Bigelow, propriétaire du Ranch, l’a vendu en 2016

Connaissant Bigelow, sa quête des OVNIS et de l’Immortalité, on se doute bien que si UN SEUL événement extraordinaire s’était réellement produit, il serait parti habiter là-bas et y serait encore.

Pourquoi en sont-ils arrivés là avec l’AAWSAP ? Difficile de répondre à cela, mais il faut se rappeler que la plupart des intervenants dans cette affaire ont quand même une vision qui ratisse extrêmement large (Certains emploient même le mot « mythomanie » …).

Harold Puthoff a par exemple a mené des études dès les années 70 sur les phénomènes parapsychologiques au sein de l’armée américaine, alors que d’autres donnaient même du crédit à Uri Geller

Maintenant, si la méthode est critiquable, elle n’est pas fondamentalement fausse dans une démarche globale de type holistique.

En effet, face à l’inconnu, le fait de vouloir étudier tous les sujets faisant partie de nos légendes New Age était naturellement une approche intéressante, mais sans fil conducteur ni éléments factuels, la plupart de ces personnes se sont perdues. Il ne pouvait pas en être autrement.

Luis Elizondo a semblé à de nombreuses reprises se distancer très clairement de ces affaires de Ranch, rappelant que lui ne s’intéressait qu’à des faits. Toutefois, comme il connait la plupart de ces personnes, il n’a jamais fait (et ne fera jamais de…) de jugements à leurs égards sur leurs déclarations et autres prises de position, fussent-elles étranges…

En fait, chaque fois qu’il se retrouve un peu coincé dans ses débats, il préfère la sortie honorable consistant à dire qu’il est « important de conserver un esprit ouvert ». Oui s’il a été embarqué dans le projet GALILEO, c’est aussi pour sa…sagesse. Il dépense une énergie considérable pour ne pas se mettre à dos qui que ce soit, à commencer par la clique ufologiste, bien que quelquefois à certaines questions, on le voit regarder au plafond. Je pense que les questions qu’il déteste le plus sont celles du genre… « Que pensez-vous de … ? » qui atterrissent sur les sujets les plus délirants, comme sur les …Orbes. Là-aussi, il s’en est remarquablement sorti.

Il sait également que chaque mot prononcé est immédiatement repris par #UFOTWITTER, sorti de son contexte, et que cela donne lieu à toutes sortes de spéculations.

(Je l’admire, je n’aurai pas le millième de sa patience…)

Donc séparer le sujet OVNI de ce foutoir parapsychologique était évidemment la première chose à faire, pour gagner en efficacité. Maintenant il faut garder le focus, il me semble que ce sujet à lui seul est déjà bien assez difficile comme cela.

Mais, je le répèterai jusqu’à la fin, j’attends toujours la photo ou la vidéo d’un objet manufacturé par une intelligence non-humaine ; d’ici là, le sujet OVNI reste un mythe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.