Un physicien révèle qu’il est un chasseur d’ovnis pour le Pentagone

https://www.8newsnow.com/i-team/i-team-ufo-scientist-speaks-publicly-for-the-first-time-on-decades-of-work/

George Knapp, le 21 juin 2022

LAS VEGAS (KLAS) – L’un des principaux enquêteurs sur les ovnis du gouvernement américain est sorti de l’ombre pour discuter ouvertement de son travail pour la Task Force UAP, une organisation créée par le Congrès pour évaluer les phénomènes aériens non identifiés.

Cet enquêteur n’est pas un inconnu.  Il s’est caché à la vue de tous et a parlé en exclusivité de ses enquêtes avec George Knapp, de l’équipe I-Team de 8 News Now.

Les téléspectateurs connaissent l’astrophysicien Travis Taylor en tant qu’intrépide enquêteur sur les OVNI et le paranormal au Ranch Skinwalker et dans d’autres émissions de History Channel. Seule une poignée de personnes dans le monde savait que Taylor menait une double vie, travaillant secrètement comme scientifique en chef pour la Task Force UAP du Pentagone. 

Travis Taylor

« Je dirais qu’à part les personnes qui étaient déjà au courant au sein du groupe de travail, tu es la première personne à l’avoir compris, George », a déclaré Taylor.

En tant que prodige scientifique, Taylor a obtenu des diplômes avancés à un jeune âge et a passé toute sa vie adulte à travailler sur des projets classifiés, d’abord pour l’armée américaine, puis pour des entrepreneurs de la défense. Il a écrit un livre sur la façon dont le gouvernement américain devrait se préparer à des contacts avec des extraterrestres, qui a attiré l’attention de Jay Stratton, un haut fonctionnaire des services de renseignement qui a été impliqué dans chacune des enquêtes secrètes du Pentagone sur les OVNI, y compris AAWSAP, le programme OVNI géré par la Defense Intelligence Agency, basé à Bigelow Aerospace à Las Vegas, financé par 22 millions de dollars obtenus par feu le sénateur américain Harry Reid.  Stratton a travaillé avec AAWSAP, puis avec le programme AATIP qui lui a succédé. Plus tard, il a pris en charge un troisième effort, la Task Force UAP, bien avant que le Congrès ne crée officiellement cette équipe.   

« Jay Stratton, le directeur de l’UAP Task Force, m’a demandé si je serais intéressé par le poste de scientifique en chef », a déclaré Taylor. « Et j’ai répondu, oui, absolument. Bien sûr que je le ferais. »

L’une des principales tâches du groupe de travail était de rédiger un rapport à l’intention du Congrès résumant les preuves connues sur les OVNI.  L’équipe avait déjà créé un briefing classifié composé des rencontres militaires les plus intrigantes, en commençant par l’incident Tic-Tac de 2004. Le groupe de travail a réduit une énorme base de données à 144 des meilleurs cas. Le Dr Taylor a participé à la rédaction du rapport final.

« Nous avons choisi des sources dont nous savions qu’elles avaient une chaîne de possession des données », a déclaré le Dr Taylor. « Et sur ces 144 à 143 d’entre elles, nous n’avons toujours pas pu déterminer ce qu’elles étaient, d’où elles venaient et quelle était leur intention. »

Les débunkers ont tenté d’expliquer que les OVNIs Tic-Tac ou Gimbal étaient des oiseaux, des lumières réfléchies ou des moteurs à réaction lointains, comme si les enquêteurs militaires étaient inconscients de ces possibilités.  Lorsque le groupe de travail de l’UPA a déterminé que ces objets étaient de véritables inconnus, il ne s’est pas simplement appuyé sur de brefs clips vidéo. 

« Mais voilà le problème. Un sceptique et un débunkers, ils prennent leurs résultats en commençant par le début … en sachant que le résultat va être ceci. Donc ils changent… ils prennent l’analyse pour les mener dans cette direction », a déclaré Taylor.

« Les données que nous avions, dans de nombreux cas, étaient plus nombreuses que celles dont dispose le grand public et que celles qui ont été publiées. Ainsi, lorsque nous disons que nous avions une chose qui provenait de plusieurs capteurs et qui nous disait plusieurs choses, nous avions également des témoignages, des informations audios, etc.

Taylor et le groupe de travail ont passé trois ans à analyser les 144 incidents, y compris des dizaines d’objets bizarres qui ont bourdonné sur plusieurs navires de la Marine en 2019. Certains d’entre eux étaient des sphères qui grouillaient et suivaient le rythme des navires de guerre. D’autres sont apparus comme des pyramides verdâtres.

Les membres du groupe de travail ont été stupéfaits d’entendre un responsable de la Marine déclarer lors d’une audience du Congrès le mois dernier que tous ces objets étaient des « drones », comme si le mystère avait été résolu. Il fallait que quelqu’un ne tienne pas compte du travail de la task force pour faire cette affirmation.

« Nous avions beaucoup de données de capteurs sur certains d’entre eux, que, nous ne pouvions pas déterminer ce qu’ils sont. Je veux dire, si ce sont nos pairs proches qui le font, c’est effrayant. Mais en même temps, nous n’avons jamais trouvé de preuve que ce sont nos pairs proches qui le font », a déclaré Taylor.

La conclusion sur les drones a été tirée après la fin de la Task Force UAP et avant même le lancement du nouveau programme Ovni « AIMSOG ». Alors, qui l’a fait ?

Le Dr Taylor a expliqué de manière beaucoup plus détaillée pourquoi le scénario du « drone » est loin d’expliquer les rencontres d’ovnis de 2019. Et aussi pourquoi tant de vidéos d’OVNI semblent être floues.

Qu’en penser ? Par Toledo…

Bien, la notoriété et les titres, cela impressionne. Mais que l’on trouve le personnage dans les émissions « Ancien Aliens » ou le SkinWalker Ranch », moi cela me jette un froid. Mais bref cela vient du fait qu’il s’est fait connaitre dans le milieu Ufologique pour avoir écrit un livre indiquant comment accueillir les extra-terrestres, et il a trouvé le job qui convenait.

Toutefois, ses analyses ne semblent pas de la rigueur scientifique attendue. Et les réactions sont plutôt vives sur Twitter

Lui-même affirme que dans les « Pyramides Triangulaires » soi-disant filmées…

« Acceptez que l’appareil photo n’ait pas d’ouverture triangulaire. C’est une fake news ».

Et pourtant, Mick West a identifié que ces formes triangulaires étaient…des étoiles.

Et il répond…

Alors qu’est-ce qui fait que toutes les étoiles ont une forme triangulaire ?

Evidemment, on attend la réponse de l’intéressé…Un autre en rajoute…

Nous savons que c’est du bokeh parce que dans chaque image, chaque triangle est exactement au même angle.

De plus, le modèle de lumière clignotante est celui d’un avion terrestre.

Travis Taylor a fait une déclaration falsifiable :

« Acceptez que l’appareil photo n’ait pas d’ouverture triangulaire. C’est une fausse nouvelle. »

1. Pour étayer cette affirmation, il devrait être capable de préciser le modèle de la caméra.

2. Il n’a pas mentionné le dispositif NV. Il est probable que celui-ci avait une ouverture triangulaire.

Voici l’ancien responsable scientifique de l’UAPTF qui nie l’explication par le bokeh, qui a fait ses preuves, des vidéos de 2019 sur les « pyramides volantes ».

Je ne suis pas toujours d’accord avec @MickWest, mais lorsque Travis a suggéré que les images de la caméra de sécurité montrant une mouche était un OVNI dans l’émission SkinWalker Ranch, j’ai su qu’il y avait des problèmes de raisonnement dans la démarche scientifique appliquées à la recherche sur les OVNI, au moins dans le cadre de son personnage de télévision. Je n’ai plus confiance en l’UAPTF maintenant.

Et encore une autre déclaration de sa part qui va faire débat….

Le Gimbal aurait communiqué avec l’avion, indiquant qu’il était « ami ». Bonne nouvelle donc, mais pour beaucoup cela semblera tiré par les cheveux, au minimum. Mais je prends acte.

Finalement, Travis, en parlant du cas des UFO en « pyramides », reconnait « qu’ils ont peut être résolus » un cas supplémentaire. Sans noter toutefois que c’est bien Mick West qui a résolu le cas ;>) – Ca commence à beaucoup piquer quand même…

Donc…

Bref, malgré tous ces titres pompeux, le personnage semble tout de même pas mal perché pour étayer ses théories, qui ne sont guère convaincantes. On a plutôt l’impression d’avoir affaire à un présentateur de TV sur une chaine qui fait dans le sensationnel plutôt qu’un scientifique, qu’il est pourtant. Mais gardons le doute: Il a peut être des données que nous possédons pas sur ces fameuses pyramides, qui sait ?

Espérons que les analystes de la UAP Task Force produisent des résultats un peu plus robustes, mais cela semble très mal partit…