L’armée de l’air américaine s’apprête à entrer dans l’arène de la recherche sur les ovnis… à nouveau ?

Rappel : Uap-Blog.Com est un blog ne tirant aucun profit financier, n’acceptant aucune donation ni contribution sous aucune nature, ce qui nous a permis d’avoir l’autorisation d’une poignée de site de reproduire leurs articles en français en renseignant la source.

Ceci est un article de The Black Vault paru ci-dessous, et écris par JOHN GREENEWALD le 8 AOÛT 2021

https://www.theblackvault.com/documentarchive/u-s-air-force-set-to-enter-the-ufo-research-arena-again/

« La commission spéciale du Sénat sur le renseignement a adopté aujourd’hui la loi sur l’autorisation du renseignement pour l’année fiscale 2022 (IAA) par un vote bipartisan de 16-0 », indique le communiqué de presse du sénateur Mark Warner du 28 juillet 2021. « Le projet de loi autorise le financement, fournit des autorités légales et renforce le contrôle du Congrès pour la communauté du renseignement (IC) des États-Unis. » Cependant, la dernière ligne de son communiqué, qui est l’un des objectifs de fond en points du projet de loi, sera probablement la plus excitante pour le grand public :

« Soutenir les efforts de la CI pour évaluer les phénomènes aériens non identifiés (UAP), dans le prolongement des travaux de la Task Force UAP. »

À la lecture du projet de loi qui vient d’être adopté par la commission du Sénat sur le renseignement, et qui a encore un long chemin à parcourir avant d’être adopté par la Chambre et le Sénat, puis d’être promulgué par le président Joe Biden, la section 345 contient de nombreux détails sur les UAP, le groupe de travail sur les UAP et les données qu’il recevra.

L’un des aspects les plus intéressants de la formulation ci-dessus est sans doute l’inclusion du National Air and Space Intelligence Center (NASIC). Apparaissant juste à côté de l’UAP Task Force, ils sont tous deux destinés à recevoir les données UAP de la communauté du renseignement et du département de la défense (DoD).

Par coïncidence, The Black Vault est allé à la pêche au NASIC via la loi sur la liberté d’information (FOIA) il y a quelques mois et le NASIC a répondu, dans une demande d’informations sur les UAP et les OVNI, qu’il n’avait « aucun dossier ».

Lettre de refus de la NASIC indiquant qu’ils n’avaient pas de dossiers sur les UAP / OVNI.

En outre, ils ont essayé de faire passer l’explication vieille de plusieurs décennies selon laquelle, bien que l’USAF ait enquêté sur les ovnis avec le projet Blue Book, elle l’a annulé et ne l’a plus fait depuis.

« Le 17 décembre 1967, l’armée de l’air des États-Unis a cessé d’enquêter sur les observations d’ovnis avec l’interruption du projet Blue Book . Mon bureau ne conservera pas de dossiers relatifs aux enquêtes sur les ovnis », a déclaré le NASIC. Mais, même cette déclaration est historiquement inexacte.

La fin du projet Blue Book est intervenue le 17 décembre 1969, et non en 1967.

The Black Vault a fait appel du refus de la NASIC, étant donné les nouvelles preuves présentées dans le langage de l’Intelligence Authorization Act pour l’année fiscale 2022. Bien que cette loi n’ait pas encore été adoptée et qu’il n’existe donc pas de dossiers obligatoires, si elle devait l’être à une date ultérieure, l’inclusion de la NASIC dans le texte indique qu’il y aurait un certain niveau d’implication actuelle dans l’effort ou, à tout le moins, un contact avec la NASIC par le directeur du renseignement national (DNI) ou le DoD, pour les informer qu’ils seraient les destinataires des données.

Malgré les inexactitudes, le projet de loi fournira de la matière à The Black Vault (et probablement à beaucoup d’autres) pour les années à venir.

1 réflexion sur “L’armée de l’air américaine s’apprête à entrer dans l’arène de la recherche sur les ovnis… à nouveau ?”

  1. Ping : Projet "BLUE BOOK" 2.0 - OVNI ET Scepticisme Actu’ ovni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *