Billy Meier – C’est en Suisse

Billy Eduard Albert Meier (né le 3 février 1937 à Bülach en Suisse) est un auteur suisse. Il affirme avoir rencontré des extraterrestres à de nombreuses reprises, les fameux Pléiadiens.

Il a également produit des centaines de photos et de films, dont l’une d’elle s’est vendue pour 16 000 US$ chez Sotheby’s. Ces photos sont sous copyright, mais visibles ici

https://www.bbc.com/news/in-pictures-50634120

Il est également le fondateur d’un mouvement, le « Freie Interessengemeinschaft für Grenz- und Geisteswissenschaften und Ufologiestudien » – « Communauté libre d’intérêts pour les sciences spirituelles et les études ufologiques ». Son « Semjase Silver Star Center« , le siège de l’organisation, se trouve en Suisse. Tout un programme…

Contacts extraterrestres présumés

Billy Meier affirme que ses rencontres extraterrestres ont commencé en 1942, à l’âge de cinq ans, lorsqu’il a rencontré un vieux Pléiadiens nommé « Sfath ». Après la mort de Sfath en 1953, Billy Meier dit avoir commencé à communiquer avec une femme extraterrestre (mais pas une Pléiadiene) appelée « Asket ». Tous les contacts ont cessé en 1964, dit-il, puis ont repris le 28 janvier 1975, lorsqu’il a rencontré « Semjase », la petite-fille de « Sfath », et peu après un autre Pléiadiens appelé « Ptaah ». Depuis, d’autres extraterrestres auraient également rejoint le dialogue.

Photographies, films

Les photographies et les films de Meier montrent, selon lui, des vaisseaux spatiaux extraterrestres flottant au-dessus de la campagne suisse. Il appelle ces prétendus vaisseaux spatiaux des « vaisseaux téléportés » de Pléiadiens. Selon Meier, les Pléiadiens lui ont donné la permission de photographier et de filmer leurs vaisseaux afin qu’il puisse produire des preuves de leurs visites extraterrestres. Certaines des photos de Meier sont censées montrer des scènes préhistoriques de la Terre, des extraterrestres et des objets célestes depuis un point de vue prétendument non terrestre.

Les affirmations de Meier sont largement qualifiées de frauduleuses par les scientifiques, les sceptiques et la plupart des ufologues, qui affirment que ses photographies et ses films sont des canulars. En 1997, l’ex-femme de Meier, Kalliope, a déclaré aux enquêteurs que ses photos étaient des modèles de vaisseaux spatiaux qu’il avait fabriqués avec des éléments tels que des couvercles de poubelles, des punaises de tapis et d’autres objets ménagers, et que les histoires qu’il racontait de ses aventures avec les extraterrestres étaient également fictives.

Elle a également déclaré que les photos des prétendues femmes extraterrestres « Asket » et « Nera » étaient en réalité des photos de Michelle DellaFave et Susan Lund, membres de la troupe de chant et de danse The Golddiggers. Il a été confirmé par la suite que les femmes figurant sur les photos étaient des membres de la troupe The Golddiggers qui se produisaient dans le Dean Martin Show.

Voyage dans le temps jusqu’aux dinosaures

En plus de ses vacances dans l’espace, Billy Meier prétend avoir voyagé dans le temps avec les Pléiadiens jusqu’à l’âge des dinosaures. Aucune bonne histoire d’OVNI ne serait complète sans voyage dans le temps, et c’est une chose que beaucoup de charlatans utilisent, comme Corey Goode qui prétend avoir voyagé sur Mars pendant 60 ans en quelques minutes, et sur son lien a même écrit une lettre à Elon Musk…

Billy Meier a publié cette photographie comme preuve de son voyage dans le temps :

La photo de Billy Meier
Un livre sur les dinosaures. Toute ressemblance est fortuite

Mis devant les faits, Billy Meier a affirmé que la photographie était un faux perpétré par les « Men In Black » et que son contact extra-terrestre, Quetzal, avait détruit tous les documents photographiques originaux en réponse aux actions du MIB.

Pour l’époque, des photos époustouflantes…

Reconnaissons toutefois l’immense talent artistique de Billy Meier, largement en avance sur son temps. Entre les années 70 et 80, il avait passé dans nombre de médias suisses et internationaux. Récemment encore, le MUFFON s’est intéressé à son cas.

Un trucage, c’est pas si compliqué…

Michael Horn, en 2009, s’est aussi amusé à produire des photos d’OVNIs, montrant que ce n’est pas si compliqué de faire des jolies photos, avec des techniques simples, sans digitalisation, bref ce qu’on pouvait faire dans les années 70…

Des supers trucages vidéos démontrés par Phil Langdon, avec une super musique. Rien que pour cela, ca vaut la peine de voir son film ;>)

Laisser un commentaire