CNN : Interviews de Luis Elizondo par Jake Tapper

Jake Tapper : Journaliste : Dans notre rubrique « Hors du monde » d’aujourd’hui, le gouvernement américain sait que quelque chose d’inexpliqué existe. le gouvernement américain sait qu’il y a quelque chose d’inexpliqué dans le ciel, et le mois prochain nous pourrions obtenir des réponses.

Le Pentagone a jusqu’à fin juin pour dire au Congrès, dans un rapport non classifié, ce qu’il sait sur les objets volants non identifiés. Maintenant pour être clair le gouvernement est toujours très secret sur ce sujet, mais il a été plus ouvert ces dernières années, confirmant qu’il enquête au moins sur les observations, y compris les photos et les vidéos prises par le personnel de la marine. Vous avez pu voir un pilote de la marine époustouflé par un objet étrange lorsque sa caméra infrarouge a capturé un objet dans l’océan Atlantique en 2015.

Faisons entrer Luis Elizondo, il a dirigé l’enquête initiale du Pentagone sur les observations de phénomènes aériens non identifiés, ou ce que nous appelons tous des objets volants non identifiés et Luis – Le Pentagone appelle maintenant le département l’UAPTF – vous avez dirigé le groupe de travail sur les objets volants non identifiés, et il collecte des données sur ces observations mystérieuses. Ces objets pourraient venir d’un autre pays. Qu’en pensez-vous ?

Luis Elizondo : Jake, merci de m’avoir reçu et c’est la grande question n’est-ce pas ? Que sont ces choses ? Et le résultat final est que nous ne savons pas. Et malheureusement, tout scénario que nous envisageons n’est pas un très bon scénario. D’un côté, vous avez le potentiel de voir une technologie adverse voler dans un espace aérien américain contrôlé, et bien sûr, à l’opposé du spectre, vous avez quelque chose qui est complètement et entièrement différent de tout ce que nous connaissons dans l’inventaire de qui que ce soit, et dans tous les cas, ces choses sont observées par certains de nos meilleurs pilotes de chasse.

Elles sont captées par des appareils électro-optiques tels que des caméras d’armes à feu et elles sont en outre corroborées par des données radar. Donc nous savons qu’elles sont réelles.

Jake Tapper : Quoi qu’il en soit, un pilote de la marine à la retraite a fait une description sauvage de ce qu’il a vu sur la côte sud de la Californie en 2004. Écoutez ce qu’il a dit à 60 minutes :

Extrait de 60 Minutes où le commandant Fravor raconte son expérience

Jake Tapper : Comme si, pour être clair, il se réfère à cet objet géant comme à un tic-tac. Un tic-tac parce qu’il a dit qu’il avait la forme d’un tic-tac, et trois autres membres de l’équipage avec ce pilote ont vu la même chose. Ces objets sont-ils un problème de sécurité nationale étant donné que des militaires crédibles et respectés sont en première ligne de ces observations ?

Luis Elizondo : Oui, je veux dire, laissez-moi vous poser la même question, si cet objet volait au-dessus d’un espace aérien contrôlé par les Etats-Unis, disons Washington ou la Maison Blanche, la réponse est certainement oui, et le problème ici est que ces choses n’ont pas la technologie traditionnelle associée aux avions.

Elles n’ont pas d’ailes, elles n’ont pas de cockpits, elles n’ont aucun signe évident de propulsion et pourtant elles sont capables de surpasser tout ce que nous avons dans notre inventaire actuel

Jake Tapper : Et le pentagone doit soumettre son rapport détaillé pour la fin juin au comité sénatorial du renseignement, ainsi qu’au comité des services armés. C’est le rapport sur ces observations.

Les documents top secret seront inclus dans une version classifiée. Vous attendez-vous à voir de vraies réponses dans ce rapport, qu’en pensez-vous ?

Luis Elizondo : Ecoutez honnêtement je ne le pense pas, Jake. Faire un rapport en 180 jours, alors que cela peut prendre plus que cela pour refaire une cuisine dans votre maison…

Je pense que ça va être le début; le congrès mérite un rapport complet pour le peuple américain, et je ne pense pas que 180 jours vont être suffisants.

Je pense que le Congrès en est conscient, alors j’espère que ce sera un rapport intermédiaire et qu’un rapport plus complet suivra

Jake Tapper : Et commentez, si vous le voulez, la minute qui nous reste sur les déclarations étranges et contradictoires que le Pentagone a faites au cours des décennies à ce sujet. Pendant des décennies, le gouvernement a nié l’existence de la Zone 51, il a balayé d’un revers de main ces observations mystérieuses, maintenant il les reconnaît; il n’a pas toujours été honnête sur le fait qu’il étudiait ou non un phénomène aérien inexpliqué.

Luis Elizondo : Et bien je pense que le Pentagone essaye de se cacher par rapport à ce sujet, vous avez raison, cela dure depuis des décennies et je pense que le peuple américain commence à s’en rendre compte et le gouvernement aussi.

La question est maintenant que le gouvernement s’est bloqué dans un coin, et en particulier les éléments du département de la défense, il doit trouver un moyen de sortir de cette issue, c’est délicat ; malheureusement vous avez ce flip-flop d’avant en arrière, et finalement cette acceptation à contrecœur que oui, c’est réel, le sujet est réel et nous nous en occupons depuis des décennies.

Jake Tapper : Très bien, Luis Elizondo, merci beaucoup, j’espère vous revoir pour en parler plus longuement

Luis Elizondo : C’est un plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *