La NAVY « publie » le « mémo d’information » sur les UAP de 2020

Par John Greenewald, le 13 avril 2022 – Traduction par Toledo, tous droits réservés

La semaine dernière, la marine américaine a publié, en vertu de la loi sur la liberté de l’information (FOIA), un  » mémo d’information  » du 16 juin 2020 sur le  » phénomène aérien non identifié (UAP) « , qui avait été initialement rédigé pour le secrétaire de la marine. Le problème avec la  » divulgation  » de ces 16 pages est que presque rien n’a été réellement divulgué. Le document est presque entièrement expurgé.

La demande de liberté d’information a été déposée à l’origine par Alex Garcia, qui se décrit comme un « activiste et défenseur de la divulgation » basé à Los Angeles et qui est également responsable des médias pour l’UAPx. Dans le communiqué que la marine américaine lui a envoyé, elle a principalement invoqué l’exemption (b)(1), qui se traduit par des informations liées à la « sécurité nationale », pour expurger la quasi-totalité du communiqué.

La marine a également invoqué l’exemption (b)(5), qui, toujours selon la marine, était due au fait que le document contenait « du matériel privilégié lié au processus de délibération, est de nature pré-décisionnelle et contient des versions de travail des documents ».

Garcia fait appel de la décision, et tiendra The Black Vault informé de toute nouvelle publication, le cas échéant.

Bien que le document lui-même ne nous apprenne rien sur les UAP, il constitue un nouvel exemple de la nature extrême du secret qui entoure la question de l’UAP. Alors que certains affirment que le monde assiste à une nouvelle ère de transparence de la part du gouvernement américain, des publications comme celle-ci prouvent que la discussion a encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir vraiment dire qu’il y a de la « transparence ».

Le document est visible sur le site de The Black Vault, ou ci-dessous.

Analyse

Evidemment, on peut voir le verre à 99% vide ou à 1% plein…Mais on retiendra tout de même que …

  • En 2020 le sujet des UAP est pris très au sérieux par les plus hauts niveaux de l’armée
  • Qu’il y a une classification « Top Secret »
  • Il y a une approche analytique et des hypothèses clés
  • Il y a une description très précise de l’UAP
  • Des explications potentielles…
  • Des photos de l’UAP en question
  • Un résumé très précis de la situation

Donc, je me lamente…Toujours pas de photo d’un appareil manufacturé par une intelligence non terrestre, mais bref, s’il était établi depuis 1973 par le rapport Blue Book qu’il n’y a rien, est-ce que on perdrait encore du temps avec cette affaire en 2020 ?

La SEULE explication rationnelle est que l’armée US pense qu’il s’agit d’appareils ennemis pour poursuivre un tel traitement du sujet.

Mais dans ce cas là, achète toi un RADAR et une paire de jumelles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.