Les américains utilisent des satellites et la NSA pour traquer les UAP !

The Black Vault: Des documents récemment publiés par le NRO révèlent l’étendue de l’implication de l’UAP et ses contributions au rapport du groupe de travail sur l’UAP

Toledo, le 8 avril 2022 – Tous droits de traduction réservés

Il y a quelques semaines, The Black Vault a obtenu la publication partielle du rapport classifié UAP remis au Congrès le 25 juin 2021. Aujourd’hui, des documents récemment publiés par le National Reconnaissance Office (NRO) font la lumière sur leurs contributions à ce rapport et à l’effort de recherche sur l’UAP en cours dans de nombreux secteurs de l’armée, du gouvernement et de la communauté du renseignement des États-Unis.

Dr. Christopher J. Scolese, 19ème directeur du National Reconnaissance Office (DNRO)

 La demande en vertu de la loi sur la liberté d’information (FOIA) a été soumise au NRO par The Black Vault le 22 juillet 2021. Le cas FOIA F-2021-00164 a été attribué au NRO et la demande a été ciblée sur la boîte aux lettres électronique du directeur du NRO, Christopher Scolese.

Plus précisément, elle a demandé ce qui suit :

« … une copie de tous les courriels, envoyés à/depuis | bcc/cc au Directeur du National Reconnaissance Office, Christopher J. Scolese, qui contiennent les phrases et mots-clés : « Phénomènes aériens non identifiés » et/ou « Phénomène aérien » et/ou UAP et/ou OVNI et/ou « Objets volants non identifiés » et/ou UAPs et/ou OVNIs et/ou « UAP Task Force ».

La demande visait tous les e-mails et toutes les pièces jointes, tant au niveau non classifié que classifié.

Le résultat est une petite pile de documents, dont la plupart sont de niveau TOP SECRET. La plus grande partie de ce qui a été divulgué est un courriel ayant pour objet « Status of actions regarding UAPs », envoyé le 9 juin 2021, quelques semaines seulement avant le dépôt de la demande FOIA de The Black Vault.

L’e-mail a été écrit par Thomas B. Bowman, qui a été révélé dans les documents publiés comme étant le « Point de contact » officiel du NRO ou POC pour les efforts liés à la Task Force UAP. Cet e-mail, initialement classé au niveau Top Secret, a été envoyé au directeur Scolese, mais aussi au Dr Troy E. Meink, directeur adjoint principal du NRO, et au Major General Michael A. Guetlein, directeur adjoint du NRO.

Ce courriel contenait de nombreux éléments d’information, dont voici les principaux.

Tout d’abord, il présente les « trois efforts » que Bowman voulait mettre en avant.

 Comme on peut le voir ici, il révèle pour la première fois que la contribution du NRO a totalisé quatre paragraphes d’informations dans le rapport classifié UAP de dix-sept pages. Le deuxième « effort » est entièrement expurgé pour des raisons de sécurité nationale, mais le troisième révèle que l’inspecteur général du DoD (DoD/IG) a interrogé plusieurs officiers du NRO Mission Integration Directorate (MID). Ces entretiens étaient liés à l’évaluation de l’inspecteur général du ministère de la défense sur le traitement et la réponse au sujet de l’UAP, lancée en mai 2021.

Une autre partie de l’e-mail détaille la contribution du NRO au rapport final de la Task Force UAP au Congrès. On peut y lire ce qui suit :

 Comme nous l’avons vu ci-dessus, le NRO a dû signer la version finale du rapport, approuvant ainsi leurs contributions, et cet e-mail publié révèle également certaines des contributions au rapport, autrefois classées Top Secret.

L’élément clé à retenir, bien qu’il soit facile de le supposer avant cette publication, est l’implication de la National Geospatial-Intelligence Agency (NGA) pour le GEOINT et de la National Security Agency (NSA) pour le SIGINT (Signal Intelligence), recueillies pour l’effort de recherche sur l’UAP. L’implication de ces deux agences indique que les satellites espions américains et les communications interceptées jouent tous un rôle dans l’élucidation du mystère de l’UAP.

Bien qu’une grande partie de l’e-mail reste aux niveaux TOP SECRET et SECRET, et qu’il soit par conséquent fortement expurgé, une autre section qui n’a pas été cachée révèle de petits détails sur le projet UAP du DoD/IG, et la future implication du NRO.

 Comme indiqué dans la partie ci-dessus, le DoD/IG allait confier un « appel de données » au NRO environ deux semaines après la rédaction de l’e-mail. Cela indique une implication beaucoup plus importante du NRO dans l’effort du DoD/IG, mais on ne sait pas exactement en quoi consisterait cet « appel de données ».

Après cet e-mail, dix pages ont été refusées en totalité, principalement pour des raisons de sécurité nationale en vertu de l’exemption (b)(1). Ces pages peuvent être le détail de cet « appel de données » ou quelque chose d’entièrement différent. On ne peut que spéculer sur ce qui est retenu.

Le résultat de cette demande a donné lieu à de nombreux cas déposés par The Black Vault aujourd’hui, pour construire à partir de cette affaire. Les résultats de ces affaires, lorsqu’ils seront disponibles, seront publiés rapidement.

Intéressant aussi, on y apprend l’existence d’un UAP TF Advisory Panel, soit un comité de consultation. Qui en fait partie ? Parions que The Black Vault a déjà ouvert une FOIA …

L’intégralité du communiqué FOIA se trouve sur le lien du site de The Black Vault cité au début de l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.