Lettres à l’éditeur : Quel article d’opinion stupide sur les OVNIs. Vraiment, le L.A. Times ?

https://www.latimes.com/opinion/letters-to-the-editor/story/2021-12-20/silly-op-ed-article-on-ufos

Note de Toledo: Certains lecteurs sont très fâchés contre le journal qui publie des articles sur les UAP. Et ils ont raisons, il n’y a toujours aucunes preuves…

Au rédacteur en chef : Si votre objectif est de transformer le Los Angeles Times en un tabloïd, vous vous y prenez de la bonne manière en publiant un article d’opinion disant que le Congrès doit « mener cette conversation » sur les OVNIs.

Il n’y a pas une seule preuve physique que des soucoupes volantes et des petits hommes verts aient visité notre planète, et le fait de renommer les OVNIs « UAPs » – phénomènes aériens non identifiés – ne change rien à cette réalité. Le mieux que l’on puisse faire est de montrer la photographie d’un flocon de plastique tombé sur le plan d’image d’une caméra vidéo.

L’auteur de cet article d’opinion prétend qu' »en créant ce bureau, le Congrès a légitimé le sujet des UAPs qui a été longtemps ridiculisé ». Non, il s’est simplement avili davantage aux yeux du public. J’espère que ce « bureau » étudiera également l’existence des lutins, car ils peuvent aussi « représenter un défi pour la sécurité nationale des États-Unis ».

Steven Morris, Torrance

Au rédacteur en chef : Depuis des décennies, des rumeurs circulent selon lesquelles le gouvernement américain connaît et cache la vérité sur les ovnis.

L’une des croyances les plus répandues est que l’on cache l’information pour éviter que le public ne panique. Et puis, bien sûr, il y a les corps d’êtres extraterrestres récupérés dans la zone 51 et stockés dans un congélateur secret.

Donc, c’est une grande déception d’apprendre que le gouvernement est aussi désemparé que nous le sommes. J’étais prêt à paniquer.

William Goldman, Palos Verdes Estates

Au rédacteur en chef : Appeler les UAPs « craft » est un énorme canard. Les phénomènes aériens non identifiés ne sont que cela – non identifiés.

Les professionnels qui passent du temps à étudier sérieusement ces choses ont abandonné le terme « objet volant non identifié » il y a de nombreuses années pour une bonne raison : Il n’y a pas, et il n’y a jamais eu, de preuve crédible que quelque chose vole.

Des milliers d’observations de choses étranges dans l’air ont été faites au cours des 17 dernières années. Le fait qu’à l’exception de 143 d’entre elles, elles restent inexpliquées dans le rapport UAP du Pentagone de juin dernier montre bien qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

On pourrait inventer toutes sortes d’explications bizarres pour les observations restantes : cryptozoologiques (créatures aériennes non découvertes ? monstres spaghetti volants ?); mystiques (sorciers ? sorcières ?); spirituelles (fantômes ?); « scientifiques » (fluctuations quantiques ? bulles spatiales ?); ou météorologiques (foudre en boule ?).

Mais tant qu’il n’y a pas de preuve concluante dans un sens ou dans l’autre, toutes ces hypothèses (y compris celle que ces choses sont une sorte de « vaisseau ») sont également probables. Gardez l’esprit ouvert et restez calme.

Robert Lieberman, Redondo Beach

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *