Max Moszkowicz’s nouvel interview avec Luis Elizondo

Introduction

Sincèrement je n’apprécie guère ce « journaliste ». Les questions ne sont pas bien préparées, trop généralistes, voir hors sujets, spéculatives, décousues. Il y a vraiment à boire et à manger.

Pas de traduction donc, mais un mashup sur des sujets intéressants. Il y en a quand même…

Peut-être l’autre site concurrent qui efface mes messages sur FB fera un meilleur travaille que le mien ?

Très souvent, Luis Elizondo n’a pas de réponses à ces questions un peu farfelues, mais répond sur la base d’idées personnelles. Lou est extrêmement patient et poli pour tenir 90 longues minutes.

Mashup

Congratulations réciproques, la communauté UFO, les jeunes, les moins jeunes, etc.

Discussion sur le rapport de juin, ne pas forcément trop en attendre.

Discussion sur les différents pays qui ont des discussions sur les UFO, notamment en Amérique du sud.

Attention de ne pas trop évoquer les extra-terrestres, cela créé des résistances dans le publique et au gouvernement.

Max Moszkowicz parle de l’intérêt pour les UFO en Hollande parmi la population.

Luis Elizondo discute du fait qu’avant l’AATIP il n’a jamais eu d’expérience avec les UFO, et n’était pas intéressé par ce sujet. Il souhaite rester très neutre sur le sujet et ne pas influencer les gens sur leurs idées.

Max Moszkowicz aimerait mieux connaitre Luis Elizondo, mais ce dernier dit que pour le moment il n’est pas possible de séparer son personnage public de ce qu’il est en tant qu’être humain, et que cela n’avancerait en rien son action actuellement. Il ne souhaite pas répondre plus que cela sur lui.

Max Moszkowicz revient sur le fait que d’autres données devraient être dévoilées en même temps que les vidéos.

Luis Elizondo pense que c’est nécessaire pour avoir une meilleure compréhension, et pour répondre aux sceptiques.

Max Moszkowicz parle du fait qu’il a vu des photos de Luis Elizondo au Congrès, et Luis Elizondo répond qu’en effet, il se rend souvent à Washington, et qu’il pense que les choses ne se passent pas si mal, même si l’on ne sait pas vraiment ce qu’il y fait. Luis Elizondo parle des opportunités qu’il rencontre là-bas, sans détailler.

Max Moszkowicz essaye de plus en savoir sur son rôle, comme conseiller ou pour donner des recommandations.

Luis Elizondo parle de manière générale, d’une grosse bureaucratie qui prend du temps à changer, mais que la position des diverses instances, dont la Défense, a beaucoup changé ces dernières années. Toutefois, Luis Elizondo indique qu’il ne peut donner des détails précis, car il s’est engagé avec le DOD à ne rien révéler des divers choses en cours.

(Note : Luis Elizondo travaille clairement dans l’ombre, et d’une manière très active)

Max Moszkowicz demande à Luis Elizondo sur les actions en cours qu’il a pris par rapport au DOD, en se faisant aider par un juge important, et Luis Elizondo ne veut pas trop en parler, mais il dit que des rétorsions ont bien été prises à son encontre, et même s’il a du soutient au plus haut niveau

Luis Elizondo rappelle que si le phénomène est bien réel, il n’y a pas de données suffisantes à ce jour pour déclarer si cela représente un risque pour la sécurité nationale, ou pas.

Max Moszkowicz revient sur les contradictions officielles que l’on a entendu par rapport à Luis Elizondo, sur le fait qu’il a fait partie de l’AATIP ou pas, etc. Luis Elizondo répond qu’en effet il y a des pressions, mais Max lui dit que tout le monde le soutient, et que cela ne reviendra jamais en arrière, car cela apportera sans doute des changements majeurs.

Luis Elizondo revient sur le fait qu’il faut être très prudent avec ses convictions, car plein de monde a ses propres convictions, que cela soit chez les sceptiques, les croyants, à l’armée, et qu’il faut calmer le jeu.

(Note : Son entretien avec le Dr. Greer qui prétend que Lou est un désinformateur… )

Max Moszkowicz parle de la mystique Juive et de la Kabale, mais là on perd notre Luis Elizondo qui répond qu’il ne doit pas y avoir de conflit avec quoi que ce soit.

Max Moszkowicz : Sur des supposés matériaux extra-terrestre…

Luis Elizondo dit qu’il pense qu’en effet le gouvernement américain est en possession de matériaux extra-terrestre, qu’il aurait lui-même vu, ainsi que des documents et des analyses qui confortent cela. Il dit que c’est un peu prématuré, que d’autres analyses doivent être faites. Ils pensent que ces matériaux ont été faits par quelqu’un, mais il refuse d’en dire plus, ce genre de communications sur ce sujet ne doit pas être fait par lui.

Max Moszkowicz vient sur l’affaire Bob Lazare, et Luis Elizondo revient sur des rumeurs qui ont courus sur le fait qu’il est au courant de cette affaire, mais que c’est tout à fait faux.

Max Moszkowicz vient sur divers sujets, mais trop de remplissage, trop spécifiques, et Luis Elizondo ne peut pas ou dans certains cas ne veut pas répondre, comme sur d’éventuelles restes humains récupérés, etc. De plus il ne veut pas détailler des choses sur Alex Anne Dietrich, car il rappelle qu’elle a toujours un poste militaire, comme plein d’autres, et que cela est délicat.

Max Moszkowicz vient sur les propos de Sean Cahill qui parle de l’avance technologique, et en combien de centaines d’années d’avance elle est. Luis Elizondo est sympa, il essaye de répondre en donnant des éléments par rapport à notre propre développement, par rapport à la vitesse que nous pouvons aller, en prenant tout ce qui a été accompli en une vie pour ceux qui ont vu l’atterrissage sur la lune.

Luis Elizondo parle de la validité de signatures techniques – qu’il ne peut pas dévoiler – qui montre une grande avance, et prétend que la question est de savoir d’où cela vient, si c’est terrestre ou pas. Cependant, il laisse quand même sous-entendre que ce n’est pas de chez nous, car cela fait longtemps que cela dure. Luis Elizondo reparle des différentes possibilités extra-terrestres, ultra-terrestre, etc.

(Note : Depuis les années 50, si c’était terrestre cela se saurait)

Max Moszkowicz se perd dans la pseudo-physique, des bulles temporelles, etc.

Luis Elizondo parle des 5 observables, bien connus, mais aussi du 6ième qui est l’effet physiologique. Il indique que l’on trouvera peut-être d’autre observables par le futur.

Max Moszkowicz parle maintenant de la forme des OVNIS, comme le tic-tac, les disques ou les tringles, et demande s’ils viennent tout de la même source ou pas.

Luis Elizondo pense que cela dépend peut-être de la technique utilisée, disant que s’il veut une voiture de sport, elle aura peut être une forme un peu différente, mais que la technologie de base est identique. Il parle d’éventuelles besoins, comme pour nous une voiture de sport ou un bus scolaire, et on s’égare un peu dans les formes qu’aurait une bulle quantique et les moyens d’y appondre plusieurs véhicules. Selon Luis Elizondo, les triangles seraient des appareils à la taille plus conséquente, ou des appareils appondus selon une forme triangulaire. (Note : C’est très spéculatif, et Luis Elizondo le dit lui-même mais il y a réfléchi, sans doute pas tout seul)

Il pense que les lumières seraient produites par les champs de force pour diriger l’appareil, et a reçu des explications scientifiques qu’il trouvait assez convaincantes. (Note : J’imagine du Dr. Davis…Et non on verra plus bas que c’est plus dingue encore…)

(Note : Ils parlent des différents états de la matière, de l’énergie, on est dans la patata physique, et cela pourrait être un discours des frères Bogdanov …)

Max Moszkowicz demande si l’eau pourrait être une énergie, puisque on les voit souvent sortir de l’eau…Très poliment, Luis Elizondo donne des considérations personnelles, mais je pense que l’on se perd, comme le fait que l’hydrogène est un élément très courant dans l’Univers. Il parle aussi de la bombe H et de la fusion, de la découverte de ces différents stades, et que plus on descend loin au sein de la matière, plus on trouve des forces importantes, ce qui est correcte.

Max Moszkowicz parle maintenant de Salvatore PAIS…(Note : Celui qui a déposé des brevets pour l’armée américaine, que l’on trouve sur Google. Ce type est un mystère en soi…)

Note, les liens sont

https://patents.google.com/?inventor=Salvatore+Cezar+Pais

Craft using an inertial mass reduction device

Piezoelectricity-induced High Temperature Superconductor

High frequency gravitational wave generator

Note : Il est vrai que ces brevets ont été déposés par l’armée Américaine elle-même, plus précisément la NAVY. En soit cette affaire est assez bizarre. J’ai toujours pensé que c’était des tentatives de travaux de rétro-ingénierie – a supposer que les UAP aient une once de réalité – Et il semble que j’avais raison. Mais dans tous les cas ce n’est pas encore plié.

 Note : Et c’est là que cela devient intéressant…

Luis Elizondo : Oui je connais Salvatore PAIS, ainsi que son travail. C’était une de mes références scientifiques, avec Harold Puthoff.

Max Moszkowicz : Ces travaux rappellent un peu ce que vous avez dessiné… ?

Luis Elizondo  : Oui…

Max Moszkowicz : On pourrait penser que l’armée essaye de construire un vaisseau similaire…

Luis Elizondo  : Oui, ils ont déjà dépensé beaucoup d’argent pour cela…Je ne suis pas physicien, mais je soutiens tous ces travaux spéculatifs, comme ceux réalisés par d’autres dans le passé, comme Tesla (Note : Qui n’a jamais inventé l’énergie libre, n’est-ce pas, mais qui a mis en avant les possibilités immenses du courtant alternatif, et peut être même les premières expériences de radio, avant Marconi…).

Luis Elizondo  : Toutefois, encore je ne peux pas dire si les mathématiques de Salvatore PAIS sont correctes, mais j’applaudi son courage.

Max Moszkowicz : Spéculation sur la conscience qui dirigerait ces choses…

Luis Elizondo  répond en donnant des idées, que par exemple un avion est bien piloté par une conscience, de même qu’un drone télécommandé depuis des milliers de kilomètres par une personne avec un casque virtuel. Discussion ensuite sur des interfaces hommes/machines, qui ne sont plus vraiment de la science-fiction aujourd’hui. (Note : Essayer de participer comme spectateur à une course de drone, vous verrez c’est spectaculaire…)

Max Moszkowicz : Apparemment selon des témoins, il y aurait eu de grandes activités UFO autour de l’explosion de Fukushima…

Luis Elizondo : Autour de Tchernobyl également…

Max Moszkowicz : Ces informations viennent des Russes ?

Luis Elizondo : Je ne peux pas en parler. (Si vous avez lu mes précédents posts, vous saurez que oui…)

Max Moszkowicz : par rapport à des crashs supposés d’objets, des débris ?

Luis Elizondo : Il semble que Roswell (S’il s’est passé quelque chose…) ne soit pas un cas unique, j’ai vu des documents semblant montrer des cas similaires provenant d’autres pays, et des scientifiques s’y intéressent Je ne veux pas aller trop dans la conspiration, mais des documents auraient été validés par Mussolini lui-même.

(Note : Là je n’y crois plus, des vaisseaux conçus pour traverser l’univers, qui se crashent les uns après les autres comme des vieilles Traban en territoires ennemis, sans équipes de sauvetage, c’est trop pour moi…).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *