Mick West – Debunking d’un UFO Tic-tac

Traduction

Nous avons cette description ici, un tic-tac pris depuis un avion en survolant le lac Michigan au-dessus de la région de Grand Rapids.

Le témoin cite « J’étais sur le vol United Airlines 267 de Boston à Denver le 17 octobre 2021 assis dans un siège vers une fenêtre en regardant vers le nord alors que nous survolions le lac Michigan ; à 8h50 heure locale j’ai vu en dessous de l’avion et à plusieurs kilomètres un tic-tac. L’objet volait vers l’est, ce qui est la direction opposée parce qu’ils volent euh vers l’ouest vers Denver. L’objet n’avait aucune caractéristique, pas d’ailes, pas de fenêtres, pas de queue, pas d’échappement, pas de services de vol, etc.… blanc et cylindrique. Je l’ai enregistré il a disparu après une minute vers l’est ».

Parce qu’il allait derrière eux évidemment il allait juste disparaître cela ne veut pas dire qu’il a disparu cela veut juste dire qu’il allait dans la direction opposée, donc euh qu’est-ce que c’est ?

Cela m’a pris 15 minutes et quelques pour le retrouver, et c’est un avion, ce qui est assez surprenant parce que si vous regardez ça, ça ne ressemble pas à un avion mais à une sorte de chose bizarre en forme d’œuf ou de tic-tac, ce n’est pas ça, c’est en fait un avion ordinaire.

La raison pour laquelle ça ressemble à ça c’est que c’est une vidéo de très basse résolution avec un zoom numérique, c’est un objet brillant éclairé par le soleil et l’expérience a montré que lorsque vous avez un téléphone portable, et que vous agrandissez aussi loin que vous le pouvez avec un zoom numérique sur un avion blanc et brillant, il apparaît juste comme une sorte de cigare – ou en forme de tic-tac, et il y a beaucoup d’exemples de cela.

Mais de quel avion s’agit-il ?

Maintenant on peut le découvrir et la façon dont je l’ai fait est que l’information la plus utile était le fait que nous savons sur quel avion se trouvait le témoin, il est sur United Airlines 267.

Donc, je suis allé sur le site Flight24.com, et je suis allé sur United Airlines 267 et ça m’a montré la trajectoire de vol.

Maintenant, ça me montre juste le vol d’aujourd’hui et nous voulons le vol du 17 octobre. Alors descendons, faisons défiler, trouvons celui-là et arrêtons-nous au 21 octobre, mais nous pouvons cliquer ici pour voir plus d’historique de vol. le 17 octobre juste ici vous pouvez voir que j’ai déjà cliqué dessus, cliquez sur le 17 octobre ça vous donnera ce vol en particulier alors le voilà de Boston à Denver et c’est la région qu’on regarde ici Grand Rapids.

Alors ce que j’aime faire c’est de prendre ceci dans un format que je peux voir dans Google Earth maintenant pour faire ça c’est un peu compliqué ici mais vous allez sur view track log et ça vous montre la position du track log, vous savez les coordonnées et l’altitude et tout, mais ensuite vous pouvez cliquer sur ce petit lien Google Earth

…Ici, et ça va télécharger la trace du vol dans Google Earth, ce qui est très pratique donc j’ai pris ça et je l’ai collé dans Google Earth et voilà United Airlines 267 de boston à Denver et ce qu’on veut c’est quand ils passent au-dessus de la région de Grand Rapids ici, juste sur le point de passer au-dessus.

Ils ont dit que l’heure était 8. 50. Ils n’ont pas spécifié l’heure locale, mais ils n’ont pas dit de quel fuseau horaire il s’agissait, mais vous pouvez le découvrir en le déplaçant ici, il apparaît 8 50.

C’est en fait l’heure du pacifique pour une raison que je ne sais pas exactement, pourquoi ils ont considéré que c’était une heure locale, peut être qu’ils allaient en Californie mais c’est c’était 8.50 heure locale.

Ils étaient à cet endroit donc ce que nous voulons faire c’est trouver quels autres avions étaient à cet endroit, et spécifiquement les avions qui sont à une altitude plus basse que celui-ci et pour faire cela j’utilise le radar de vol 24.

Nous pouvons rejouer maintenant, j’ai un compte professionnel pour faire fonctionner une station d’écoute ADS-B (Automatic dependent surveillance-broadcast)sur un vieil ordinateur Raspberry Pi mais vous pouvez vous inscrire pour un essai gratuit,si vous voulez essayer vous-même.

Alors vous allez au playback,je vais aller au 17 octobre – Et nous devons convertir cette heure en UTC – Parce que ça utilise l’UTC et il est en fait 1550 en UTC c’est un peu compliqué et vous devez vérifier que vous avez la bonne heure mais dans ce cas c’est la bonne heure alors mettons en pause ici et trouvons notre avion, il est juste là United Airlines 267.

Il recule un peu, il est en train de voler. On commence à peine à survoler le lac et on voit un autre avion juste là. Mettons en pause ici. Cet avion, c’est United Airlines 2474.

C’est nous qui jouons avec la caméra. United deux six sept, qui est à quoi ? Il est à 35 000 pieds et cet avion est à 23 000 pieds donc ils regardent vers le bas sur cet avion, ce qui signifie un très bon candidat.

Regardez aussi l’avion lui-même il est blanc brillant il a un long fuselage et il a essentiellement des ailes courtes et plus petites c’est un petit avion c’est un Boeing 717 200. Donc c’est un candidat idéal pour ce que nous pourrions regarder, et si nous continuons à jouer, c’est un gars qui regarde par la fenêtre, il regarde en bas de l’avion et il regarde en arrière et il voit ces champs et ces choses par ici et puis il finit par le perdre de vue car il est trop loin derrière lui, donc maintenant nous pouvons retourner sur Flight24.com.

Nous pouvons faire la même chose, et nous pouvons obtenir le journal de bord pour cette lumière alors faisons-le apparaître, et nous les voyons se croiser là-bas, et nous pouvons reculer le temps pour qu’ils soient comme ceci et nous pouvons voir là que les deux avions se croisent et vous pouvez voir que si nous sommes en haut sur cet avion nous regarderons cet avion en bas et nous verrons quelques champs derrière.

Regardons la vidéo c’est juste au début, il y a des choses assez distinctives ici si on regarde les premières secondes de la vidéo.

On voit qu’il passe au-dessus de cette région ici et ça ressemble à un champ ou en fait je pense que c’est un réservoir et il est divisé en deux moitiés et vous voyez une forme très distinctive et ensuite il y a des champs d’irrigation circulaires derrière lui là-bas donc c’est une chose très pratique qu’on peut utiliser pour géolocaliser exactement ce qu’on regarde.

Il s’avère que c’est juste là, c’est ce petit réservoir ici et ces champs ici sont ces champs juste ici et on peut si vous voulez, vous pouvez y aller et voir exactement ce qui s’aligne avec tout mais le truc sympa qu’on peut faire ici c’est que si on retourne à l’endroit où se trouve le vol United Airlines 267 et qu’on aligne les deux traces de vol comme ça vous voyez ici donc elles sont toutes les deux alignées où vous regardez au sol, elle va tout droit au-dessus de ce réservoir exactement de la même façon que, euh, ce petit tic-tac.

C’était amusant parce que dès que j’ai trouvé ce petit lac, c’était évident parce qu’on peut voir qu’il est aligné avec les deux traces qui descendent tout droit et c’est assez évident en regardant l’avion et en regardant les autres avions, c’est à ça que ressemblent les avions en basse résolution, alors voilà, une vidéo d’OVNI a été résolue, c’était en fait la United Airlines 2474 qui volait dans la direction opposée et qui ressemblait à un tic-tac.

Qu’est-ce que l’ADS-B ?

Nous parlons dans cet article de l’ADS-B. Qu’est-ce ? Si vous n’avez pas lu le lien plus haut, il s’agit d’un système de surveillance coopératif pour le contrôle du trafic aérien et d’autres applications connexes.

Un avion équipé de l’ADS-B détermine sa position par un système de positionnement par satellite (GNSS) et envoie régulièrement sa position et d’autres informations par une diffusion radio dite « ADS-B out » à tous les utilisateurs intéressés, typiquement le contrôle au sol, mais aussi les autres avions s’ils sont équipés d’un récepteur (dit ADS-B « in »). La cadence d’émission de la position dépend de la phase du vol, par exemple toutes les dix secondes en route et toutes les secondes en approche.

Un des avantages de l’ADS-B est que, puisque les avions émettent régulièrement leur position de manière omnidirectionnelle, il n’y a plus besoin de radar : une antenne radio au sol peut recevoir ces messages (station mode S), bien moins coûteuse qu’un radar. Pour cette raison, le déploiement de l’ADS-B est une alternative très intéressante dans les régions non équipées de radar. 

Concrètement, ces signaux émis par les avions se captent facilement à plusieurs dizaines de km à la ronde si vous avez une antenne dégagée sur un balcon.

Pour recevoir ces signaux, vous avez besoin des éléments suivants (300 euros) :

  • Un récepteur SDR (Je conseille le SDRPLAY RSPDX)
  • Le programme livré avec SDRUNO qui comprend un plugin ADS-B
  • Une antenne ADS-B
  • Un ordinateur Windows (Tout sera plus simple…)

Il existe d’autres solutions moins onéreuses, avec une clé dongle USB qui fera de récepteur, qui se connectera sur un Raspberry Pi, qu’il faudra alors configurer avec le programme adéquat. Moins cher, mais moins performant aussi, au final une expérience sans doute très inférieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.