UFO Jesus : Histoire de la divulgation des ovnis, une chronologie des événements

Introduction

Ufo Jesus, le surnom du Youtubeur qui anime Post Disclosure World, est un personnage déjà mythique. Il a suivi l’affaire américaine dès le début, et présente ces podcasts sur un ton décalé et soigné ; en le suivant régulièrement, on s’aperçoit qu’il a une excellente capacité d’analyse. Et qu’il veut être très convaincants. Et on peut même acheter des tasses et des T-Shirts à son effigie…

Traduction

« it was in this position i learned that the phenomenon is indeed real »

« C’est dans cette activité professionnelle que j’ai appris que le phénomène est bien réel ».

Je n’oublierai jamais ces mots que j’ai entendus en direct – il y a quatre ans – Lorsque Luis Elizondo affirmé que « c’est dans cette activité professionnelle que j’ai appris que le phénomène est bien réel ».

J’ai su à ce moment-là que le monde ne reviendrait jamais à ce qu’il était auparavant. J’avais cette perspective intrinsèque au moment où cela s’est produit, et quatre ans plus tard, ce sentiment que j’ai en moi est toujours tout à fait identique, comme au fur et à mesure que les événements se déroulaient.

Après tout, Elizondo n’était pas seul là-bas, il était avec Chris Mellon, le sous-secrétaire adjoint à la défense pour le renseignement ; à un moment donné, j’ai cru comprendre qu’il était le numéro trois du renseignement au sein du département de la défense ; il était avec Steve Justice qui, si j’ai bien compris, était le numéro deux de la première entreprise aérospatiale du monde, Lockheed Martin.

Il était le numéro deux de Skunk Works, et puis nous avons Jim Semivan qui a eu une illustre carrière de 25 ans dans l’agence centrale de renseignement et qui a été le premier à être nommé à ce poste.

25 ans de carrière dans la Central Intelligence Agency, et au moment de sa retraite, il était dans le Senior Intelligence Service de la CIA et bien sûr, nous avions aussi Harold Puthoff,sur la scène qui a toujours eu une habilitation de sécurité.

C’est un scientifique de haut niveau qui a apporté de nombreuses contributions étonnantes au gouvernement américain à différents titres. Je me suis donc lancé dans ce jeu, si vous voulez, en le couvrant, en le lisant, en le suivant de près, en faisant des vidéos, parce que j’en ai vu l’importance, j’ai vu que le monde changeait et je voulais faire partie de cette conversation.

Twitter et les médias sociaux me permettent d’accomplir cela à un très haut niveau et j’en suis reconnaissant, c’est un privilège et pourtant, quand c’est arrivé et peu après et jusqu’à aujourd’hui, des gens nous ont raconté toutes sortes de choses, ils nous ont dit que c’était juste une histoire pour de l’argent, c’est tout ce que c’est, ces gens vont juste rejoindre le circuit des OVNIs et se remplir les poches, ce qui n’a bien sûr aucun sens.

Ce sont des ex-employés de haut niveau, ce sont d’anciens fonctionnaires de haut niveau, ils auraient pu faire du consulting, ils auraient pu faire toutes sortes de choses et gagner un tas d’argent, ils auraient pu rester dans leur carrière et gagner un tas d’argent, on ne quitte pas ces postes pour gagner de l’argent grâce aux OVNI, ce n’est pas possible, et je savais que c’était un sentiment ridicule à l’époque, mais ce genre de sentiments ridicules perdurent encore aujourd’hui.

On nous a dit que les pilotes, vous savez, quand on a eu les 3 vidéos dans le New York Times et je crois le Washington Post, on nous a dit que parce qu’il y avait du son dans certains de ces films, sauf dans celle de FLIR1 (Le Tic-Tac), on nous a dit que les pilotes ne parlaient pas comme ça, c’est vrai, ce sont des canulars, ce ne sont pas des vidéos réalistes, elles ont été trafiquées, elles ne sont pas réelles parce que les pilotes ne parlent pas comme ça, ce qui s’est avéré complètement faux.

On nous a dit que l’AATIP n’étudiait pas les OVNIs alors qu’il était évident dès le départ qu’elle le faisait.

On nous a dit que Luis Elizondo n’était pas vraiment le directeur de l’AATIP alors que les preuves qu’il l’était étaient accablantes. Des gens qui ont travaillé pour l’ATIP, le type qui l’a fondé, Harry Reid, se sont portés garants d’Elizondo et pourtant, jusqu’à ce jour, il y a des gens qui doutent encore qu’Elizondo était le directeur de l’ATIP.

Croyez-moi quand je vous dis qu’il y a eu d’autres affirmations et commentaires très négatifs faits à propos de ce processus, qui s’est déroulé durant ces quatre dernières années, et que je n’ai pas besoin d’inclure.

Je pense que la leçon à tirer de tout ça est que la naïveté ne va pas que dans une seule direction et je pense que c’est un problème.

Je pense que c’est un problème que les gens pensent que si vous croyez à XYZ théorie du complot, ou à une explication alternative, vous devez être naïf, et je ne suis pas d’accord.

Les gens sont souvent incités, pour une raison ou une autre, à chercher une autre explication au lieu de celle qui est simple, corroborée et la plus probable, mais je m’écarte du sujet, pour ajouter à certains des commentaires très ridicules qui ont été faits au fil des ans.

Des sceptiques respectés qui se laissent aller à des théories du complot pour expliquer le changement radical qui se produit au sein du gouvernement américain et comment il se rapporte à aux UAP.

Voici un super tweet de mon bon ami Fin365 :

Il y a une faute de frappe, c’est en réalité février 2020 mais étudions cela.

« En février 2020 le lieutenant Mc Millan publie un excellent article sur le programme secret d’OVNI du Pentagone »

« Mick West : Mais est-ce que cela représente plus que Harry Reid qui suit ses intérêts personnels en donnant de l’argent aux suspects habituels ? »

 Voici le reste du tweet de Fin365 qui reprend un sentiment de Mick West :

C’est très intéressant et comme Finn l’a souligné quand il a dit cela, il fait référence à l’article de Popular Mechanics publié en février 2020 et intitulé « Inside the Pentagon’s Secret Ufo Program« , mais largement inconnu du grand public.

Mick West : « Je pense que le malheur est que l’appareil du secret et le complexe militaro-industriel empêchent que tout ce qui est vraiment intéressant ou même ennuyeux mais pertinent soit rendu public. Cela permet aussi aux gens de lire ce qu’ils préfèrent dans des informations limitées. Nous avons donc des informations fascinantes sur des études financées par le gouvernement et quelques allusions à des audiences secrètes sur quelque chose, probablement des incursions dans l’espace aérien, mais est-ce que cela représente plus que le fait que Harry Reid suive ses intérêts personnels en versant de l’argent aux suspects habituels ? » 

« Je pense que les nombreuses références au paranormal sont plutôt révélatrices du degré d’ouverture d’esprit extrême qui règne ici. »

« Le gouvernement américain étudie les OVNIs », mais en fait c’est surtout « Bigelow qui essaie de trouver des preuves de l’existence de technologies OVNIs, qui fait des spéculations technologiques et qui a obtenu des fonds du gouvernement parce qu’il connaît Harry Reid. »

Le gouvernement est également préoccupé par les incursions aérospatiales et il a dit : « Où est le rapport sur 10 mois ? » Ça a l’air intéressant. » 

Le lieutenant Mc Millan, l’auteur de l’article susmentionné de Popular Mechanics, répond à Fin365 et dit :

« Je ne sais même pas quoi dire à Mick West si ce n’est que s’il pense vraiment que Harry Reid et Bigelow contrôlent à eux seuls les politiciens dans les communautés du renseignement et de la défense. Cela ressemble beaucoup à une folle théorie de conspiration de QANON pour moi en ce moment »

Et bien aujourd’hui, nous sommes positionnés dans un nouvel effort continu d’étude des UFOS au sein du département de la défense, et le congrès reçoit des rapports réguliers sur l’histoire des UFOS remontant aux années 40 et sur les événements actuels.

Le congrès obtient des informations sur les effets sur la santé de ceux qui ont rencontré des UFOS, ce qui constitue une grande partie de l’histoire et de la tradition des UFOS ; nous avons entendu de nombreuses histoires de radiations et de coups de soleil à la suite de la rencontre de ces prétendus engins.

Le congrès obtient une mise à jour de tout effort en cours sur la capacité de capturer ou d’exploiter les phénomènes aériens non identifiés découverts, ce qui, à mon avis, rappelle bien sûr les récupérations de crashs à Roswell.

Il a également été question d‘une plus grande coordination avec les alliés et les partenaires industriels des Etats-Unis. La commission des services armés considère les UAP comme quelque chose qui a des implications bien plus internationales, et qui n’est pas isolé des États-Unis, et tout cela est basé sur la législation qui se joue en ce moment même.

Nous avons certainement parcouru un long chemin depuis quatre ans, et beaucoup des affirmations des sceptiques et des cyniques ont échoué lamentablement.

A mon avis, beaucoup des nouvelles affirmations que feront les sceptiques échoueront également lamentablement, pour la raison du fait que les UFOS sont tout à fait réels, qu’ils sont vraiment inconnus et que leur technologie dépasse toute technologies connues.

Donc si nous devons regarder cette question à travers le prisme qu’ils sont réels, tout ce qui se passe en ce moment est parfaitement logique. Parce qu’en fin de compte, une telle reconnaissance et de changements dans la politique sur la façon dont le gouvernement américain gère cette question, montrent cette réalité.

D’un autre côté, si vous regardez à travers le prisme qui montre que tout ceci n’est que des fantaisistes qui voient ces choses, et des erreurs d’identification, qu’il n’y a pas de données factuelles qui ont été recueillies pour prouver l’existence de ces machines par le gouvernement des États-Unis, alors vous avez beaucoup plus de difficultés à donner un sens à ce qui se passe, pendant que cette saga continue de se dérouler.

Et je vais continuer à dire ce que je vois, je l’ai fait depuis le premier jour et je continuerai à le faire.

Le 13 septembre 2021, le Hollywood Reporter a rapporté que l’ancien responsable des ovnis du Pentagone, Luis Elizondo, va révéler des détails choquants dans un nouveau livre.

L’ancien chef du programme secret des ovnis du gouvernement américain va écrire un livre pour le grand public. L’ancien responsable du programme secret du gouvernement américain sur les ovnis va écrire un livre pour HarperCollins qui comprend de profondes implications pour l’humanité.

Le mémoire promet de révéler des détails choquants jamais partagés auparavant concernant ce qu’Elizondo a appris sur les ovnis, ainsi que les profondes implications pour l’humanité ; « Tout cela va intensifier ce qui est déjà un sujet brûlant au niveau mondial » a dit Elizondo dans une déclaration.

« Le peuple américain sait maintenant une petite partie de ce que moi et mes collègues du Pentagone avons appris : Que ces phénomènes aériens non identifiés ne sont pas une technologie secrète des Etats-Unis, qu’ils ne semblent appartenir à aucun allié ou adversaire connu et que nos services de renseignement n’ont pas encore identifié d’explication terrestre pour ces véhicules extraordinaires. Cette conversation ne fait que commencer ». 

Je ne sais pas quand ce livre sera publié je ne sais même pas si Elizondo a commencé à l’écrire, mais ce que je peux vous dire, c’est que sur Twitter j’ai vu des réactions contre le fait qu’il n’y ait pas d’explication terrestre.

J’ai vu des réactions contre le fait qu’il écrive ce mémoire, cela n’a pas vraiment de sens pour moi, mais encore une fois il y a eu tellement de choses dites, tellement d’affirmations faites, tellement de sentiments exprimés au cours des quatre dernières années, et que beaucoup de ces choses n’avaient pas de sens pour moi. Donc rien de nouveau, et je vais vous donner une petite analyse de ce développement :

Je pense qu’Elizondo est une personne très intelligente, il a une formation scientifique, je sais qu’il a une maîtrise en immunologie et d’autres diplômes, mais surtout, il a été officier de renseignement pendant toute sa carrière.

Qu’il est, en tant qu’individu, très différent de beaucoup d’autres qui ont portés le sujet des OVNI au cours des 70 dernières années et plus, encore.

Mon analyse rapide est qu’Elizondo est une personne très calculatrice, ce qui n’est pas une surprise, il a travaillé dans le contre-espionnage toute sa carrière et donc, comme tout être humain normal, il ne veut pas avoir l’air d’un imbécile ou d’un idiot, il ne veut pas que ses petits-enfants ou ses enfants le voient sous cet angle.

Il n’a jamais vraiment voulu être sous les feux de la rampe pour commencer ; il a dit plusieurs fois qu’il a quitté le département de la défense pour changer la conversation que nous avons sur le sujet, et informer le public américain, ainsi que le monde entier, de ce qui se passe.

Et il a aussi dit plusieurs fois qu’il a quitté le département de la défense par loyauté, et non par déloyauté, parce qu’il a vu que cette question n’était pas traitée correctement.

Il veut simplement que les bonnes choses soient faites pour le département de la défense, pour le public américain et pour le monde entier.

Donc tout comme Elizondo, tout comme Steve Justice, tout comme Chris Mellon, tout comme Jim Semivan, ces gens sont des gens normaux, et intelligents.

Ils ne se sont pas venus jouer sur ce sujet pour risquer leurs réputations, alors qu’ils ont des carrières illustres ; Chris Mellon, par exemple, a une famille très célèbre.

Ils l’ont fait, à mon avis, parce que c’est un phénomène réel et non un phénomène spéculatif.

Je l’ai dit de nombreuses fois, et je ne cesserai jamais de le dire jusqu’à ce qu’on me prouve que j’ai tort, que le gouvernement américain a des preuves factuelles que nous ne sommes tout simplement pas seuls ; les preuves ne désignant pas un adversaire, mais une intelligence inconnue.

Donc, le fait qu’Elizondo se sente enfin à l’aise pour écrire ses mémoires montre bien où nous en sommes aujourd’hui.

S’il avait pensé un seul instant que tout cela allait exploser – comme l’affirment des personnes comme Mick West et d’autres sceptiques respectés – qui prétendent qu’il ne s’agit que d’un canular, et que tout repose sur des personnes qui influencent la structure même de notre gouvernement pour que ce dernier change d’avis sur les OVNIs.

Et bien s’il accordait du crédit à cela, il n’écrirait pas ce livre parce que je ne pense pas qu’il veuille que ses petits-enfants le regardent un jour en disant « Grand-père, tu es un fou, je me souviens de l’époque du flop des OVNIs, vous disiez au public américain et au monde entier toutes ces choses, et finalement rien ne s’est produit ».

Mais tous les secrets ont une durée de vie et celui-ci touche franchement à sa fin. Je fais toutes ces vidéos depuis quatre ans, et je dis ce que je vois, et permettez-moi de me laisser aller, tout comme Elizondo, tout comme Chris Mellon et d’autres.

Pensez-vous que je veux que ces quatre années de vidéos m’explosent à la figure ? Pensez-vous que je veux passer pour un imbécile qui a été crédule, et qui a mal interprété ce sujet remontant à plus de 70 ans, alors qu’en réalité, ce n’était que des mouettes, Vénus et des fusées éclairantes…

…et d’ailleurs très souvent… ce sont des mouettes, des fusées éclairantes et Vénus, la plupart des observations ont une explication prosaïque, mais il y a un petit pourcentage qui ne l’est pas, et certaines d’entre eux sont hautement corroborés.

Parce que des modèles ont émergés au cours des décennies, il est absolument rationnel de conclure qu’il y a quelque chose là-bas, et que nous avons affaire à une énigme de premier ordre.

Donc comme Elizondo, je ne veux pas passer pour un idiot.

Ils ont beaucoup plus à perdre que moi, ne vous tromper pas sur mon compte, je ne suis qu’un fou sur Youtube.

Si on me prouve que j’avais tort, je n’ai pas de problème, vous pourrez me citer comme un exemple à ne pas suivre pour décortiquer un mystère, mais je vais vous dire ceci :

Je pense que l’énigme n’a pas été résolue. Je pense que les historiens qui se pencheront sur cette question dans plusieurs dizaines d’années ne diront pas qu’il n’y avait pas de preuves, que tous ces croyants aux OVNIs ont eu de la chance, comme une horloge cassée a raison deux fois par jour.

Ou alors qu’avec la désinformation faite par le gouvernement américain pendant de nombreuses années, et les stigmates qui ont suivis, ils diront que ces gens, même s’ils n’étaient pas parfaits, étaient en fait assez rationnels pour ne pas être convaincus par nos institutions.

D’une manière ou d’une autre, il y a une certaine beauté à cela. Je parlais à mon ami Fin365 récemment, et je lui ai dit que nous sommes très chanceux dans un certain sens, nous avons suivi l’Histoire, et nous assurons la reconnaissance des UAP ; nous percevons cela comme étant au minimum une des plus grandes histoires de l’histoire humaine.

Je lui ai dit que dans le monde occidental, peut-être que seulement quatre pour cent des personnes ont la compréhension de ce qui est en jeu ici, et de la signification du phénomène UAP.

Il a dit « ouais, peut-être même moins » ; donc si vous regardez ceci et si vous avez suivi cette histoire depuis le 11 octobre 2017 et avant, si vous vous êtes intéressés aux UAPs, si vous avez vu les faits et que vous êtes arrivés à la conclusion que les institutions de notre monde se sont complètement trompées, et bien je pense que cette perspective va être justifiée.

Nos savants et nos historiens du futurs diront « « Oui c’était probablement la perspective la plus objective et la plus rationnelle ».

Les choses chauffent, je travaille sur une mise à jour de divulgation en ce moment et je prends cette affaire de divulgation personnellement.

Le gouvernement aurait facilement pu faire taire cette histoire d’UAPs depuis le 16 décembre 2017.

Ils auraient pu mettre le holà si facilement, et pourtant ils ne l’ont pas fait ; donc pour moi cela confirme ma perspective, et j’essaie de tirer la sonnette d’alarme, j’essaie littéralement de réveiller les gens.

Je ne vous dis pas ce que vous devez croire.

Soyez sceptique sur tout.

En vous donnant mes arguments et en vous permettant de les vérifier par vous-même – Parce que vous savez, je ledit probablement plus que n’importe qui dans la communauté des OVNIs – Je peux me tromper, je dis ça tout le temps, mais à la fin de la journée, je dois dire ce que je vois et je dois rester sur mes positions avec mes analyses intellectuelles, point.

Donc je prends la prochaine divulgation de manière personnelle, parce que la façon dont les choses tournent – Et elles ne tournent pas de la façon dont on s’attendrait à ce qu’elles tournent si les OVNIs étaient juste des drones ou des mouettesJe m’attends à ce que ce sujet prenne de plus en plus d’importance.

Parce que tous les secrets ont une durée de vie, et celui-ci commence à sentir le pourri.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *